QUELQUES REPÈRES

 

L’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et l’unité de soins de longue durée (USLD) sont situés au 21 rue de l’Alma à Saintes
 Tél. du secrétariat 05.46.95.15.35 (du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 00 à 17 h)

 

 Le statut

L’EHPAD Aquitania est rattaché au centre hospitalier de Saintonge. L’EHPAD est un établissement médico-social.

  • Directeur du centre hospitalier de Saintonge : M. Fabrice Leburgue
  • Président du conseil de surveillance du Centre Hospitalier de Saintonge : M. Jean-Philippe Machon - Maire de Saintes
  • Directeur de l’EHPAD / USLD Aquitania : Mme Amélie Le Goff

 

 Situation géographique

Situé en Charente Maritime, en région Nouvelle-Aquitaine, l’EHPAD/USLD Aquitania est implanté sur la commune de Saintes. Cette commune compte environ 28 120 habitants. Elle bénéficie d’une desserte ferroviaire.

L’aéroport le plus proche est celui de La Rochelle (70 km).

L’Institution est située dans le quartier des Arènes (entre le Cours Paul Doumer et la Rue de l’Alma) à proximité du Centre Hospitalier de Saintonge et de l’Amphithéâtre Gallo-Romain.
 

 Histoire du site

A partir de 1932 : suite à la donation de l’immeuble du « Clousis » par Mme Bierderlinden, la commission administrative de « l’Hospice-Hôpital » de Saintes réalise la construction d’un Hospice dont l’inauguration aura lieu en 1934.

De 1934 à 1963 : l’Hospice regroupe toute une population marginalisée et stigmatisée (vieillards, enfants orphelins, vagabonds…).

En 1963 : à proximité des espaces réservés à l’Hospice, de nouveaux locaux sont créés pour accueillir les enfants orphelins ou abandonnés (il s’agit du foyer de l’enfance qui sera déplacé en 1998).

En 1985 : l’Hospice est officiellement transformé en Maison de Retraite de 97 lits (dont 20 lits de cure médicale) et une unité de long séjour d’hospitalisation de 83 lits, puis 75 lits.

En 2005 : la signature d'une convention tripartite (avec l'Agence Régionale de Santé et le Conseil Départemental) transforme la Maison de Retraite en EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) permettant ainsi de renforcer la médicalisation de la structure et d'engager un vaste chantier de restructuration pour les 109 lits d'EHPAD. Même si la signature de la convention tripartite n'a concerné que l'EHPAD, l'Unité de Soins de Longue Durée a aussi été impactée par les négociations. En effet, l'USLD a vu sa capacité baisser à 45 lits et s'est dotée d'un tarif distinct de celui de l'EHPAD.

Le 15 novembre 2007 : une convention a été signée suite à la législation relative à la répartition des USLD, cette convention a assuré le maintien des 45 lits d'USLD. Aux termes des travaux, les résidents d'USLD sont hébergés dans 2 unités de 20 lits. 5 lits d'USLD sont intégrés dans une unité protégée.

Le 31 décembre 2010 : une seconde convention tripartite est signée pour l'EHPAD prenant en compte le nouveau découpage architectural suite aux travaux de restructuration menés de 2010 à 2015 :

  • Epona : 21 lits d’EHPAD (20 lits d’hébergement permanent + 1 lit d’hébergement temporaire)
  • Larés : 20 lits d’EHPAD d’hébergement permanent
  • Mercure : 21 lits d’EHPAD (20 lits d’hébergement permanent + 1 lit d’hébergement temporaire)
  • Junon : 20 lits d’EHPAD d’hébergement permanent
  • Colisée : 16 lits d’EHPAD « d’unité protégée» (14 lits d’hébergement permanent pour personnes souffrants de troubles démentiels + 2 lits d’hébergement temporaire pour personnes souffrants de troubles démentiels)
  • Mirmillons : 16 lits d’hébergement permanent en unité protégée (11 lits d’EHPAD et 5 lits d’USLD).
  • Les autres résidents d’USLD sont hébergés dans deux unités de 20 lits chacune : Villaé et Domus.

A noter : l’activité d’hébergement temporaire de l’EHPAD n’est pas effective pour le moment (projet en cours d’étude).


 

 Se repérer sur le site