Dépistage et identification des différents troubles du sommeil.

Nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir. Et pourtant nous malmenons souvent notre sommeil, qui est pourtant l’unique moyen de récupérer nos capacités physiques et psychiques.

Le Centre Hospitalier de Saintes dispose d’une unité de polysomnographie pour adultes depuis avril 2017. Mais à quoi sert cet examen? Pour qui et comment est-il organisé ?

 

Le Dr Youssef El Far,  pneumologue spécialisé dans les pathologies du sommeil, nous en dit plus :

 «On distingue plusieurs troubles du sommeil : hypersomnies, insomnies, parasomnies et troubles moteurs liés au sommeil. Leurs origines sont multiples, neurologiques, motrices, cardiorespiratoires, psychiatriques, dégénératives, métaboliques, endocriniennes, néphrologiques, infectieuses, tumorales, génétiques ou comportemento-environnementales. Certaines sont responsables d’une privation chronique de sommeil dont les conséquences peuvent être nombreuses sur la santé : troubles cardiorespiratoires, endormissements au volant ou au travail, baisse de performance, troubles de la concentration, prise de poids, diabète, augmentation de la douleur, dépression, difficultés relationnelles… »

 

Comment savoir si l’on est victime de troubles du sommeil ? Quelles sont les indications pour réaliser une polysomnographie ? Qu’enregistre-t-on au cours de cet examen ?

« Certains signes comme une fatigue chronique au réveil, une insomnie, une hypersomnolence, des ronflements, des maux de tête au réveil, un sommeil agité, des mouvements anormaux, des levers et/ou soif nocturnes, une hypertension artérielle résistante au traitement, des troubles de la mémoire, un accident vasculaire cérébral, un diabète de type 2 doivent attirer l’attention et orienter le patient vers une consultation spécialisée du sommeil en plus des examens spécifiques en rapport avec la pathologie d’organe concernée.

La polysomnographie est l’examen de référence pour le diagnostic du syndrome d’apnées de sommeil et les mouvements périodiques des membres inférieurs. C’est un enregistrement complet qui permet d’étudier dans un laboratoire dédié, la qualité et la quantité de sommeil ainsi que différents paramètres cardiorespiratoires, neuromoteurs sous surveillance vidéo. »

 

Comment accède-t-on à la consultation et comment se déroule l’examen ?

« Le médecin traitant, spécialiste ou le patient lui-même peut contacter le secrétariat pour une prise de rendez-vous. L’indication de l’enregistrement    est validée après la consultation spécialisée.

L’admission des patients débute vers 17h. Les enregistrements se déroulent dans 2 lits d’oncologie de jour après sa fermeture. L’infirmière dédiée pose différents capteurs d’enregistrement et réalise des gaz du sang si besoin. Le médecin de l’unité refait le point médical et donne les dernières informations. Les patients sont connectés aux ordinateurs à 19h30 et les infirmières paramètrent le début d’enregistrement selon l’heure habituelle d’endormissement. Le débranchement a lieu à 7h pour un départ de l’unité après le petit déjeuner à 8h.

Il y a 2 enregistrements par nuit du lundi au jeudi. Les résultats sont rendus au patient dans les 10 jours. L’unité est ouverte en moyenne 42 semaines/an».

 

  CONTACTER L’UNITE DE POLYSOMNOGRAPHIE